Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 21:22

Il est de ces rencontres qui vous bouleversent et qui ont le pouvoir de changer le cours de votre vie.

 

Samedi matin. Je suis à un cours de sociabilité pour chiens avec mon Popeye, qui, dès son adoption, a démontré une vive aversion envers ses congénères. Afin que mon petit monstre progresse, j’ai dû me résoudre à l’inscrire à ces cours qui sont une épreuve autant pour lui que pour moi.

Je suis donc là, avec ma semaine de travail dans les pattes, un peu paumée, mal réveillée… mal dégrossie, quoi. J’observe les chiens, qui, naturellement, m'inspirent plus de bienveillance que leurs maîtres. Le cours est bondé, il y a trop de monde, trop de bruit. J’évite soigneusement de croiser les regards des bipèdes qui m'entourent, pour éviter toute amorce de conversation. J’ai hâte que cette heure se termine et je donnerais ma grand-mère pour pouvoir être chez moi, au chaud, en sécurité.

Grognonne, la Pépette. 


Et puis je repère deux whippets, magnifiques. J’adore les lévriers. Si ma fatigue chronique ne m’en avait pas empêchée, il est évident que j'aurais choisi cette race. Mais avec mon besoin de repos quasi permanent, un chien aussi sportif qu’un lévrier aurait été malheureux avec une maîtresse comme moi.


Nous commençons à discuter avec le maître d’un des deux whippets. Cela ne me coûte pas, j’en suis la première étonnée. Très vite, il m’explique qu’il est malade et qu’adopter ce chien était aussi un moyen pour lui de soulager sa douleur physique. Sa franchise, son empathie, et ses fêlures m’interpellent. Je lui confie que je suis en cours de diagnostic pour le syndrome d’asperger.


Entre éclopés de la vie, nous nous sommes compris, et reconnus. Chacun son parcours, mais une même envie de vivre. Chacun sa douleur, mais une même façon de l’aborder. Un même besoin de tolérance et d’acceptation.

Le cours à peine terminé, je file à l'anglaise. Fort heureusement, les numéros de téléphone ont été échangés.

 

Depuis, des mails ont été envoyés. D’autres points communs ont été trouvés. Des questions existentielles ont été posées. Des émotions partagées.

Et nous nous sommes revus, pour une balade au grand air avec nos loulous. L’échange est naturel, nous ne nous encombrons pas de faux-semblants.

Pas le temps.

Pas besoin.

Pas envie.

Le temps est précieux, et une relation comme celle-ci ne doit pas être gâchée par la superficialité.

Je suis MOI. Dieu que c’est rare… et que ça fait du bien ! Une vraie bulle de légèreté.

Pour reprendre sa propre expression, nous sommes "frères d’armes". Tout ce qu’il exprime fait écho en moi, et j’aime à penser que ce sentiment est réciproque. Il a une force de vie qui m’épate, et dont je compte bien m'inspirer. Je pense que nous avons beaucoup de choses à apprendre l’un de l’autre.

 

C’est un coup de foudre amical. Je suis scotchée par cette chance, inouïe, qui nous est offerte de pouvoir tout partager, sans crainte d'être jugé.

 

Alors merci au hasard (hasard... ou destinée?) d'avoir placé cette si belle personne sur ma route et de me permettre de faire un bout de chemin avec elle.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Super Pépette - dans Anecdotes aspie-rantes
commenter cet article

commentaires

pierrot 26/02/2013 18:05

Ici Pierre Rochette, vagabond céleste

Bravo pour ce témoignage aux couples coup de foudre

Dans le cadre de mon vagabondage poétique
blogues-musée pertinents mais aléatoires
pour mon oeuvre littéraire
pertinente mais aléatoire

Permettez-moi de vous offrir
une de mes chansons
qui honore un couple exceptionnel
qui m'ont fait privilère
de leur amitié

MICHEL ET MARLENE

COUPLET 1

Oh Marlene
oh Marlene
après 25 ans
ton grand amour pour ton mari
est encore si visible

il y a dans ta chambre
sur le mur de ta chambre
une très belle photo de toi
prise quand tu avais 20 ans
par ton chum
devenu ton mari
depuis

c'est quasiment pas croyable
qu'une femme soit si belle

y a que le grand amour
pour un seul homme
pour faire briller des yeux comme ça
tout autour d'elle

je suis devenu
l'ami d'un couple très uni

ça c'est passé
le 27 décembre 2007
vers minuit

COUPLET 2

Oh Marlene
Oh Marlene
après 25 ans
ton grand amour pour ton mari
est encore si visible

il y a dans ta chambre
sur le mur de ta chambre

une très belle photo de toi
prise à l'âge de 40 ans
par ton chum
près de ta belle-maman
qui t'aimait tant

c'est quasiment pas croyable
que deux femmes soient si belles

y a que le grand amour
pour le même homme
pour faire briller des yeux comme ça
tout autour d'elles

la mère de Michel
est maintenant décédée

mais ses yeux immortels
à travers ceux de Marlene
continuent de l'aimer

COUPLET 3

Oh Marlene, Oh Marlene
après 25 ans
ton grand amour pour ton mari

illumine

la fin
de ma vie

Pierrot
vagabond céleste

www.enracontantpierrot.blogspot.com
www.reveursequitables.com

www.demers.qc.ca
chansons de pierrot
paroles et musique

sur google,
Simon gauthier, conteur, video vagabond celeste

Présentation

  • : Le blog de emoiemoietmoi
  • : émoi émoi et moi... Le blog porte bien son nom! Il est avant tout centré sur...moi, ma petite vie, mes coups de gueule, mes envies. J'essaye d'apporter un certain éclairage sur le syndrome d'Asperger trop méconnu en France. Avec humour, toujours. // Ce blog est protégé par les droits d'auteur. Toute reproduction, diffusion, publication partielle ou totale est interdite sans l'autorisation écrite de l'auteur.
  • Contact

    superpepette.jpeg