Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 11:12

L’amour pour les animaux est suspect.

 

C’est un fait.

 

Comme s’il venait dissimuler la haine pour les hommes, comme s’il ne pouvait pas simplement exister, et coexister avec toute autre forme d’amour.

L’amour pour les animaux, aux yeux de ceux qui ne le partagent pas, est déraisonnable, c’est un « trop », un excès, qui vient combler un manque : carence affective ou même absence d’équilibre psychologique.

 

L’amour pour les animaux est coupable.

 

Combien de fois me suis-je entendue dire « Tu donnes de l’argent aux associations de protection animale, alors qu’il y a tant d’enfants qui meurent de faim ! ». Et toi, toi qui juges, toi qui condamnes, que fais-tu pour améliorer la vie de ton prochain ?

L’amour n’est pas divisible.

L’amour n’est pas exclusif.

Mon cœur est grand et il y a de la place pour tous ceux qui le méritent, bipèdes, quadrupèdes, objets volants identifiés ou pas.

 

L’amour pour les animaux est malsain.

 

Je vis avec deux chats et deux chiens. De là à penser que je suis zoophile, il n’y a qu’un pas. Non, chers concitoyens, l’amour que je porte aux animaux est le plus pur qui soit. Il est complice, il est gratuit, il n’est pas entaché par le jugement, la rancœur, la méchanceté, tous ces sentiments humains détestables que je subis au quotidien.

 

Comment vous faire comprendre que lorsque mes congénères me jugent à cause de ma différence, mes compagnons à 4 pattes, eux, m'acceptent bien volontiers telle que je suis ?

Comment vous faire comprendre qu’ils sont ceux qui me consolent ?    

Comment vous faire comprendre qu’ils me donnent envie d’être celle que je perçois dans leur regard plein de tendresse ?

Comment vous faire comprendre qu’ils me tirent vers le haut, me forcent à sortir les jours où je voudrais rester chez moi, roulée en boule dans un coin ?

 

 

Alors voilà. Je déteste la corrida, le zoo et les cirques. Je suis végétarienne. Si je croise un animal blessé ou abandonné, je m’arrête et je lui viens en aide. J’ai envie de vomir quand je vois de la fourrure.

Mes animaux sont mes amis, mes compagnons de vie, ma tribu.


Alors vous, vous qui trouvez ça louche et êtes prompt à juger, vous qui parlez de compassion et de morale alors que vous fermez les yeux sur la souffrance qu’endurent les animaux dans nos sociétés dites « modernes », vous qui donnez à manger de la viande à vos enfants sans leur dire d’où elle vient (« non, ne t’inquiètes pas mon chéri, les lapins que tu manges ne sont pas les mêmes que ces petits lapins-là »), vous qui abandonnez votre chien sur une aire d’autoroute, vous qui aimez la corrida…

 

Sachez qu'au fond de moi, tout au fond, derrière la colère et l'incompréhension, j'ai de la peine pour vous.

Car c'est à vous qu'il manque quelque chose : du coeur.
 

 

 

« On n'a pas deux cœurs, l'un pour l'homme, l'autre pour l'animal… On a du cœur ou on n'en a pas. » Lamartine 

 

 

 

 

 

Popeye. Un très fort caractère dans un tout petit corps! Il n'a pas conscience de sa taille...

Popeye. Un très fort caractère dans un tout petit corps! Il n'a pas conscience de sa taille...

Cayrane. Complètement foufou, nous avons eu des débuts difficiles. Il commence à s'assagir et laisse deviner un tempérament très affectueux.

Cayrane. Complètement foufou, nous avons eu des débuts difficiles. Il commence à s'assagir et laisse deviner un tempérament très affectueux.

Patounette. Douce et délicate. Les vétos ne lui donnaient pas 1 mois quand je l'ai récupérée, cela fait presque 2 ans qu'elle est à mes côtés... Elle s'accroche à la vie.

Patounette. Douce et délicate. Les vétos ne lui donnaient pas 1 mois quand je l'ai récupérée, cela fait presque 2 ans qu'elle est à mes côtés... Elle s'accroche à la vie.

Misti. Ne vous fiez pas à son air fanfaron. Anxieuse comme c'est pas possible, c'est un vrai pot de glue qui ne se rassure qu'à mon contact. Elle est greffée à moi en permanence, et ça fait 7 ans que ça dure..

Misti. Ne vous fiez pas à son air fanfaron. Anxieuse comme c'est pas possible, c'est un vrai pot de glue qui ne se rassure qu'à mon contact. Elle est greffée à moi en permanence, et ça fait 7 ans que ça dure..

Partager cet article

Repost 0
Published by Super Pépette - dans Végétarisme - Animaux
commenter cet article

commentaires

Anna-Livia 20/10/2016 10:47

Chère Madame,
J'ai appris au cours de mes études que j'étais porteuse du syndrome d'Asperger. Ayant cette année (très douloureusement) obtenu mon diplôme de psychologie clinique (après expatriation en Belgique), je me suis engagée dans la réalisation d'une thèse croisant mes deux "intérêts particuliers" : l'autisme (intérêt que je dirais "constant") et l'éthologie (intérêt venant de mon enfance, qui revient par accès).
Je vais donc étudier, avec une approche éthologique, les interactions d'enfants autistes avec un chien d'éveil confié à la famille, formé pour être chien médiateur. Il a effectivement été mis en évidence des particularités dans l'interaction des enfants autistes avec les animaux : souvent, les difficultés d'interactions qu'ils ont avec un partenaire humain disparaissent. D'où la pertinence de faire appel à une aide animale pour soutenir les enfants autistes (et leur famille).
Je suis donc très sensible à vos remarques concernant la gent animale.
Bien à vous,
AL.

Elleauxailes 28/04/2016 08:00

Mon chéri (on ne vit plus ensemble, après un essai chaotique de 9 mois, durant lequel je l'ai quitté 3 fois) me dit parfois que je viens le voir "pour les petits" (une jolie beauceronne de 5 ans et un chat européen rouquin fana de mes cheveux).
Plus tard, j'aurais un ou deux chats à moi, même si je sais que je vivrais en appartement. Il y a des gens qui me disent que c'est "cruel", mais je ne trouve pas que 85m² soit si terrible que ça comme territoire, et j'ai vu sur internet des super parcours à chats, que mon chéri pourra me réaliser sans peine... ;-)

Novak 24/04/2015 04:12

Je comprends ton amour des animaux, en effet ils ont l'avantage de ne pas juger les gens, et de s'en foutre qu'on soit aspie, en fauteuil roulant, aveugle ou quoi que ce soit. Ils continuent même à aimer un maître qui les maltraite, c'est assez incroyable. Au moins avec eux, on n'a pas à jouer la comédie :-)

cedrick 21/11/2014 20:05

^^ la nature aussi cruel puisse-t'elle paraitre reste bien plus juste que bien des hommes ^^

Audrey 30/10/2014 13:30

Merci pour ce blog que je viens de découvrir après avoir effectué un tas de recherches sur le syndrome d'Asperger au féminin. Je me retrouve dans énormément de traits...
Mon amour des animaux est énorme depuis toute petite. Ils sont vrais avec nous, ils ne jugent pas et sont, à mon sens, les premières victimes d'injustices. Je suis vegan et lorsque j'explique tout simplement aux gens que pour moi tuer ou faire souffrir est mal, je passe pour une folle, une extra-terrestre...Je ne comprends pas ce manque de sensibilité généralisé, ce monde où l'égoïsme est roi.
J'ai beaucoup d'empathie pour tous les êtres vivants, le malheur de mes semblables m'afflige autant, mais cette indifférence à l'égard des autres espèces, cet anthropocentrisme m'insupporte au plus haut point.
Merci pour ce très beau texte.

Présentation

  • : Le blog de emoiemoietmoi
  • : émoi émoi et moi... Le blog porte bien son nom! Il est avant tout centré sur...moi, ma petite vie, mes coups de gueule, mes envies. J'essaye d'apporter un certain éclairage sur le syndrome d'Asperger trop méconnu en France. Avec humour, toujours. // Ce blog est protégé par les droits d'auteur. Toute reproduction, diffusion, publication partielle ou totale est interdite sans l'autorisation écrite de l'auteur.
  • Contact

    superpepette.jpeg